Un peu de lecture pour la plage

En espérant que l'été arrive un jour cette année, voici un peu de lecture en cas de position horizontale soutenue sur le sable.

Une ouverture au monde des statistiques pour des gens qui n'aiment pas ça ou à qui cela fait peur, ça semble bizarre, non ? Et pourtant vous trouvererez ce magnifique ouvrage que nous conseillons à toutes et tous décrit ici-même. Allez-y sans crainte, c'est du bon !

Côté découverte, en voici une qui va sans doute révolutionner le nano-monde. On part du côté de l'Université de Berkeley, l'article est en anglais (mais reste abordable) et les photos qui l'accompagnent sont tout simplement merveilleuses. On peut enfin mettre une image sur la "tête" de ces molécules qu'on nous demande souvent de représenter avec des petits batons bien moins esthétiques. Celles et ceux ayant une mémoire plutôt photographique apprécieront.

Partons maintenant chez nos amis Suisses, à l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) pour être plus précis. C'est ici que des chercheurs ont mis le doigt sur une possibilité de durée de vie rallongée chez les nématodes grâce à l'influence d'antibiotiques sur les mitochondries. L'intérêt serait alors de transposer ça chez les mammifères et donc pour nous les humains. Vous découvrirez qu'il ne s'agit pas seulement d'un rallongement de durée de vie, mais aussi d'une amélioration des conditions de vieillesse des cellules. Pour les adeptes du smartphone sur la serviette de plage, c'est ici que vous pourrez visualiser le reportage sur cette avancée scientifique. Pour les plus "old school" d'entre vous qui préféreraient une version papier, c'est là que ça se passe.